Environnement & ecologie

Environnement & écologie

Clairefontaine n’a pas attendu la tendance actuelle pour intégrer l’écologie dans sa stratégie d’entreprise

Quelques dates résument notre action :

  • 1974 : Clairefontaine a adopté la production de ses papiers en pH neutre.
  • 1981 : Précurseur dans le traitement biologique des eaux de production avant leur retour à la rivière, Clairefontaine reçoit en 1988 le « Trophée de l’eau » pour le bassin Rhin-Meuse.
  • 1985 : Utilisation du gaz naturel pour fournir en vapeur les machines à papier. La combustion permet de supprimer les résidus de soufre.
  • 1992 : Mise en place de la première unité de carbonate de calcium précipité (PCC) en réutilisant le CO2 émis par nos chaudières.
  • depuis 1994 : Clairefontaine favorise l’utilisation des fibres recyclées (vieux papiers) au travers de son usine d’Everbal.
  • 1997 : L’usine est une des premières à posséder une installation de cogénération de vapeur et d’électricité.
  • 1999 : Mise en service de la première unité de compostage des boues de station d’épuration pour supprimer les nuisances d’odeur et d’aspect.
  • 2001 : Grâce aux moyens mis en place pour le respect de l’environnement, Clairefontaine bénéficie de la certification internationale ISO 14001.
  • 2002 : Clairefontaine met tout en œuvre pour limiter progressivement l’émission de composés organiques volatils et de substances dangereuses dans les encres, les colles et les autres solutions utilisées pour l’impression. En 2008, l’objectif est atteint à 90%.
  • 2005 : Les pâtes à papier proviennent exclusivement de forêts certifiés pour leur gestion environnementale (PEFC, FSC). Celle-ci favorise la croissance des arbres et permet l’absorption du gaz carbonique.
Papeteries Clairefontaine

 

Aujourd’hui, Clairefontaine et comme toutes les sociétés de son groupe, est adhérent de The Global Compact (le Pacte mondial) qui garantit le respect de critères non seulement écologiques tels le maintien de la biodiversité, mais aussi éthiques et sociaux, par exemple : le respect des Droits de l’homme, du droit du travail et le non-travail des enfants.

Clairefontaine a décidé de soutenir l’Unicef pour pouvoir construire des projets concrets pour la scolarisation des enfants défavorisés. Cet engagement se traduit par le versement de 500 000 euros par an depuis janvier 2004 à l’UNICEF pour la construction d’écoles, la formation de maîtres, et l’approvisionnement de fournitures scolaires.

 

 

VIDÉO // Jean-Marie NUSSE – Président des Papeteries de Clairefontaine

Agir en faveur de l’environnement est un geste quotidien.

Rejoignez-nous