Beaux-arts - Huile

Inventée à la Renaissance, la peinture à l'huile, technique noble s'il en est, est aujourd'hui ouverte à tous.
Constituée de pigments finement broyés dans de l'huile de lin ou d'œillette elle se présente sous la forme d'une pâte que l'on peut travailler telle quelle avec une spatule métallique (peinture au couteau) ou avec une brosse à poils durs.

Il est possible de la fluidifier et dans ce cas elle sera travaillée à l'aide de pinceaux à poils doux.
Ses caractéristiques principales sont la brillance, l'aspect émaillé et la luminosité de la couche picturale, la durée du temps de séchage qui permet un long travail dans le frais, la résistance à l'humidité.

De nombreux additifs (adjuvants) peuvent lui être ajouté afin de changer ses caractéristiques : siccatif, agent de structure médiums etc. Elle se dilue avec des essences (végétales ou minérales).

Lors de la superposition des couches il faut impérativement respecter la règle du « gras sur maigre » : la première couche est légèrement diluée à l'essence, on dit quelle est « maigre » ; la seconde le sera un peu moins pour finir par une couche qui ne contient que des corps gras. Sans cette précaution vous risquez de voir apparaître de vilaines craquelures au bout de quelques mois.

Il est recommandé de peindre sur des supports (toile, bois, papier) enduits d'une préparation spéciale qui favorise l'accrochage de la couche picturale tout en limitant l'absorption de l'huile. Cela permet de conserver l'aspect brillant de la peinture ainsi que sa capacité à être longuement travaillée tout en protégeant le support des dégradations occasionnées par les huiles et les solvants.

Une des préparations les plus courantes est le Gesso qui convient également pour la peinture acrylique et qui peut être employé sur un papier fort du type aquarelle.

 

Papiers recommandés

Papier spécial HuileCLAIREFONTAINE a développé un papier spécial dans la composition duquel entrent des agents oléophobes.

Cette innovation assure l'imperméabilité aux huiles et aux solvants tout en garantissant une parfaite accroche de la couleur en surface. Cet excellent support qui comporte un grain léger correspondant à celui d'une toile enduite permet tous les effets de matière dans le respect de la règle du « gras sur maigre ».

Beaucoup plus économique que les châssis ou que les cartons entoilés il convient particulièrement à l'étude. C'est le support idéal à emporter en voyage.

Il convient également aux pastels gras.

 

Voir la gamme Papiers Spécial Huile Clairefontaine

Inscription

Information

Ce site utilise des cookies pour enregistrer des informations sur votre ordinateur. Parmi ces informations, certaines sont essentielles au bon fonctionnement de notre site. D'autres nous aident à optimiser la visite des utilisateurs. En utilisant ce site, vous acceptez d'utiliser ces cookies. Consultez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.