Beaux-arts - Pastel gras

Comme leur nom l'indique les pastels ont comme liant des corps gras et des cires (certaines sont solubles à l'eau).
A ce liant sont incorporés les pigments ainsi que les charges (plus ou moins opaques) dans des proportions très variables.
Ainsi on obtient des pastels durs ou tendres, aux teintes plus ou moins éclatantes, transparentes ou opaques.

On le trouve sous forme de bâtonnet et dans sa version la plus simple c'est souvent le premier instrument de dessin des enfants.
Le rendu final est celui d'un gros crayon de couleur : les teintes peuvent se mélanger, se superposer et s'estomper au doigt ou à l'aide d'un solvant (essence ou eau selon les cas).

Par nature ce pastel adhère pratiquement sur tous les supports mais un peu de grain facilite son application.

Il est d'usage de le travailler sur papier mais certains artistes adoptent la toile et quelquefois le résultat ressemble au rendu d'une œuvre exécutée à l'huile.

 

Papiers recommandés


Tous les papiers à grains (fins à gros). Le travail sur le papier « grain toile » destiné à l'huile permettra d'en d'imiter le rendu.
Hormis pour les mines « aquarellables » la force du papier n'est pas vraiment un élément déterminant et on le choisira en rapport avec le format de l'œuvre.

 

 

Voir la gamme Papiers à huile et acrylique

Inscription

Information

Ce site utilise des cookies pour enregistrer des informations sur votre ordinateur. Parmi ces informations, certaines sont essentielles au bon fonctionnement de notre site. D'autres nous aident à optimiser la visite des utilisateurs. En utilisant ce site, vous acceptez d'utiliser ces cookies. Consultez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.