Clairefontaine certifie ses marques pour votre environnement.

Parce que l'industrie papetière est une grande consommatrice d'eau et de fibres de bois, Clairefontaine intègre l'écologie dans sa stratégie d'entreprise. Toutes les pâtes à papier proviennent de forêts certifiées pour leur gestion environnementale. Elles sont fabriquées à partir de coupes de bois d'éclaircies, de chutes de scieries, ou de forêts cultivées. Le bois consommé par l'industrie papetière ne représente que 10 % de la production annuelle des forêts françaises. Clairefontaine participe d'ailleurs activement au développement de la forêt française, en entretenant plusieurs centaines d'hectares de sapins et d'épicéas dans les Vosges. Chaque année, la superficie couverte par les forêts dans l'Hexagone augmente de plus de 25 000 hectares.

Clairefontaine participe activement au développement et au renouvellement des forêts françaises.

Contrairement aux idées reçues, l'industrie papetière ne nuit pas aux forêts, bien au contraire ! Plus les arbres sont jeunes, plus ils sont "actifs", c'est à dire qu'ils éliminent plus de gaz carbonique. Chaque année, la superficie couverte par les forêts dans l'Hexagone augmente de plus de 25 000 hectares.

Traitement de l'eau

Autonome en électricité à plus de 80 %, le site de production des Vosges possède sa propre station biologique de traitement des eaux, qui lui a valu de recevoir l'un des premiers “Trophée de l'eau” décerné par l'État.

Produits recyclables

Naturellement, les cahiers Clairefontaine sont totalement recyclables. Chaque étape du cycle de vie du produit est prise en compte, depuis la sélection du bois, la fabrication, jusqu'au traitement du produit fini.

Nos papiers sont contrôlés sur la base de ces principaux critères écologiques : 
– réduction de la consommation d'énergie et des émissions dans l'air et dans l'eau lors de la fabrication du papier
– limitation de composés organiques volatils (COV) et de substances dangereuses dans les encres, les colles et les autres solutions utilisées pour l'impression. 
– traitement systématique de tous les déchets issus de la fabrication par la collecte sélective et la valorisation des déchets. 
– recyclabilité du produit fini par l'utilisation de matériaux renouvelables.

Engagement mondial

The Global Compact (le Pacte mondial) garantit le respect de critères non seulement écologiques tels le maintien de la biodiversité, mais aussi éthiques et sociaux, par exemple : le respect des Droits de l'homme, du droit du travail et le non-travail des enfants.

Clairefontaine n'a pas attendu la tendance actuelle pour intégrer l'écologie dans sa stratégie d'entreprise.

Quelques dates résument notre action :

  • 1974 : Clairefontaine a adopté la production de ses papiers en pH neutre.
  • 1981 : Précurseur dans le traitement biologique des eaux de production avant leur retour à la rivière, Clairefontaine reçoit en 1988 le « Trophée de l'eau » pour le bassin Rhin-Meuse.
  • 1985 : Utilisation du gaz naturel pour fournir en vapeur les machines à papier. La combustion permet de supprimer les résidus de soufre.
  • 1992 : Mise en place de la première unité de carbonate de calcium précipité (PCC) en réutilisant le CO2 émis par nos chaudières.
  • depuis 1994 : Clairefontaine favorise l'utilisation des fibres recyclées (vieux papiers) au travers de son usine d'Everbal.
  • 1997 : L'usine est une des premières à posséder une installation de cogénération de vapeur et d'électricité.
  • 1999 : Mise en service de la première unité de compostage des boues de station d'épuration pour supprimer les nuisances d'odeur et d'aspect.
  • 2001 : Grâce aux moyens mis en place pour le respect de l'environnement, Clairefontaine bénéficie de la certification internationale ISO 14001.
  • 2002 : Clairefontaine met tout en œuvre pour limiter progressivement l'émission de composés organiques volatils et de substances dangereuses dans les encres, les colles et les autres solutions utilisées pour l'impression. En 2008, l'objectif est atteint à 90%.
  • 2005 : Les pâtes à papier proviennent exclusivement de forêts certifiés pour leur gestion environnementale (PEFC, FSC). Celle-ci favorise la croissance des arbres et permet l'absorption du gaz carbonique.

Nos certifications

PEFC

(Program for Endorsement of Forest Certifications ou Programme de reconnaissance de certification forestières). Cet organisme non gouvernemental indépendant a développé un ensemble de critères à satisfaire pour promouvoir une gestion forestière durable. Les certifications nationales forestières satisfaisant ces critères peuvent prétendre à la reconnaissance par PEFC.

Logo PEFC

FSC

(Forest Stewardship Council ou Conseil de bonne gestion des forêts). Organisation non gouvernementale indépendante ayant développé un système de certification visant à une gestion des forêts adaptée, d'un point de vue environnemental, social et économique.

Logo FSC

ANGE BLEU

Label défini par l'agence fédérale de l'environnement allemande. L'Ange bleu est un label attribué à des produits qui portent peu atteinte à l'environnement. Lepapierestcontrôlédemanièredétaillée,auniveau de la composition, du mode de fabrication et du façonnage. Seuls des papiers fabriqués à 100% avec des vieux papiers post-consumer sont certifiés.

Logo Ange Bleu

APUR

(Association des Producteurs et des Utilisateurs de papiers-cartons Recyclés). Cette association a créé une marque qu'elle gère et qu'elle contrôle. C'est une marque déposée assortie d'une charte d'usage : le logo apposé sur les produits indique clairement la proportion de fibres cellulosiques de récupération utilisées et comporte un numéro d'agrément dont a fait l'objet chaque gamme de papier ou carton, garantissant authenticité de l'information donnée aux consommateurs.

Logo APUR